Biodiversité & écosystèmes

Favoriser la biodiversité sur un site en gardant ou en recréant les conditions nécessaires au maintien d’espèces sensibles.

bandeau
  • Expertise Entomologique

    cabusseUne expertise scientifique associée à une connaissance des enjeux régionaux et de nombreuses années d’activité.

    L’entomofaune étant, aujourd’hui, prise en considération dans les enjeux environnementaux, le cabinet Ecotonia  réalise des missions d’expertise entomologique dans le cadre d’inventaires, de recherches d’espèces patrimoniales, de suivis de populations, d’études d’impact et diagnostics éco-entomologiques, d’élaboration de mesures ERC (Evitement, réduction ou mesures compensatoires)…

    Ecotonia propose également de nombreuses approches en termes d’écologie, de conservation de la biodiversité, de modélisation, de dynamique de monitoring de populations, et de restauration de populations et écosystèmes :

    • Relevés entomologiques toutes familles, ainsi que les espèces inféodées aux milieux humides.
    • Propositions de mesures de gestion et d’évaluation pour chaque espèce protégée ou patrimoniale ;
    • Mise en place de protocoles adaptés à chaque espèce protégée ou sensible;

    Le cabinet Ecotonia entend ainsi répondre aux besoins de gestionnaires d’espaces naturels, d’organismes de protection de l’environnement ou d’autres structures (collectivités territoriales, institutions…) en apportant son expertise scientifique associée à une connaissance des enjeux régionaux forte de nombreuses années d’activité.

  • Expertise Avifaunistique

    avifaunistiqueNous établissons des relevés détaillés des espèces fréquentant le site: « migration, nidification, zones de chasse ou de transit »…

    Ils portent notamment sur l’utilisation potentielle du site par les espèces avifaunistiques, en termes de zone de nourrissage, de chasse ou de nidification.

    Ils permettent de cerner par la même occasion, l’influence directe ou indirecte des zones de protection spéciales existant aux alentours. A cet effet, un relevé exhaustif des espèces fréquentant le site est établi ainsi que la présence potentielle des espèces d’oiseaux appartenant à l’annexe I de la Directive Habitats, ou dans un cadre plus large au Réseau Natura 2000, sans oublier celles des entités naturelles comme les ZNIEFF   . Une cartographie des espèces patrimoniales sera établie ainsi qu’une fiche de gestion de chaque espèce sensible.

    Les cortèges aviaires nicheurs peuvent se révéler variés, en raison principalement de l’alternance entre milieux boisés et espaces ouverts.

  • Expertise Mammalogique

    marmotteUne fine analyse des mammifères et des chiroptères.

    Les récoltes de données concernant les mammifères, seront effectuées à partir des observations directes d’animaux et de recherche d’indices de présence d’une espèce (excréments, relief de repas, marquage de territoires…). Lors des prospections réalisées sur les autres groupes, toute observation de mammifères est intégrée à notre analyse.

    Nous prospectons le site étudié à la recherche de gîtes de reproduction et d’hivernage concernant les chiroptères. Nous localisons les éléments du paysage potentiellement favorables à la présence ou au passage des chauves-souris. L’analyse ainsi réalisée aboutie à la localisation des terrains de chasse et/ou de transit favorables. L’analyse des arbres à fonctionnalités cavernicoles est également menée, ainsi que la gestion des solutions et des protocoles de maintien ou de défrichement des arbres sensibles.

    L’objectif sera aussi de déterminer la fréquentation de l’aire d’étude par les chiroptères, que ce soit en termes de zone de transit, de gîtes et de territoires de chasse . Afin de répondre à cet objectif, nous utilisons la technique d’étude d’écoute ultrasonore passive (détecteur hétérodyne D240X Pettersson) ainsi que la mise en place de balises enregistreuses d’ultrasons, parmi les matériels les plus sophistiqués du marché. (SM3, SM4 bat…).

  • Expertise Herpétologique

    tortueL’inventaire consistera en une recherche orientée des reptiles et batraciens.

    Il s’agit de réaliser des recherches spécifiques entreprises sur biotopes favorables, le long d’itinéraires de prospection (transects), ou sur des surfaces précises (quadrats).

    Au cours de ces prospections, le nombre et la localisation de toutes les espèces observées (y compris les espèces communes) sont notés. Les prospections de terrain doivent être entreprises durant la période de reproduction ou de migration des espèces. Les prospections des reptiles se déroulent souvent en parallèle avec l’inventaire des amphibiens qui se s’échelonnent en deux phases :

    Repérage des zones humides : A partir des outils du SIG et d’informations obtenues auprès des acteurs de terrains et naturalistes, le réseau hydrographique (ruisseaux, sources, marais, mares, topographie, habitat…) et les différents accès possibles sont définis. Ce travail préalable est nécessaire afin d’identifier les sites favorables aux amphibiens.

    Prospections de terrain : L’inventaire des batraciens s’effectuera principalement par des prospections diurnes et nocturnes , dans les cours d’eau, les affluents et leurs abords, les mares et les flaques temporaires, mares printanières,  avec l’écoute des chants des amphibiens …. La majorité des amphibiens ayant une activité crépusculaire et nocturne, les prospections diurnes sont complétées par des prospections nocturnes en période favorables.

    Ce travail de nuit consiste à faire un ou plusieurs points d’écoute, c’est à dire se positionner en un point fixe (généralement à proximité d’un point d’eau) et de noter les différents chants entendus et les individus observés. Les amphibiens sont recherchés à tous les stades biologiques : pontes, têtards (Anoure), larves (Urodèle), juvéniles et adultes.

    Les prospections de terrain sont menées pendant la période de reproduction des espèces. Les prospections des amphibiens se déroulent simultanément avec l’inventaire des reptiles. La mise en place de protocoles adaptés selon les espèces, peuvent également s’effectuer sur des périodes calendaires différentes. Ecotonia a notamment participé à la mise en place de nombreux protocoles de capture, marquage et recapture de la Tortue d’Hermann (Testudo hermanni) dans le Var.

  • Expertise Floristique

    floristique

    L’inventaire sera orienté vers la localisation de stations d’espèces patrimoniales mais l’exhaustivité est de mise…

    Nous procédons à un échantillonnage systématique qui consiste à multiplier les parcelles échantillonnées de manière à appréhender l’hétérogénéité du site en fonction des milieux présents et de disposer d’une bonne représentativité du cortège floristique, dans les différentes situations écologiques.

    Ainsi, pour chaque station identifiée, seront précisées, entre autres : la localisation précise (points GPS), les conditions stationnelles, les limites de la station, la densité de l’espèce dans l’ensemble de la station, la densité maximale au m², l’estimation approximative du nombre de pieds, les menaces directes et indirectes pesant sur la conservation de la station…

    Ces éléments permettront d’apprécier la représentativité de la station dans l’aire d’étude et dans l’aire d’influence, la place de la station dans l’aire de distribution de l’espèce, ainsi que le niveau d’enjeu de la station pour la conservation de l’espèce.

    Nous porterons également une attention particulière aux espèces invasives. Dans le cas où nous relevons la présence d’une espèce invasive lors de nos inventaires, nous préciserons la localisation et sa dynamique en cours.

  • Expertise En milieu humide

    milieux-humidesLe cabinet Ecotonia apporte des conseils aux propriétaires et gestionnaires de zones humides d’un point de vue technique et sur la gestion ou la restauration de ces milieux.

    Le diagnostic est nécessaire pour connaître la zone humide, son intérêt, ses fonctions et ainsi déterminer les enjeux de conservation ou de restauration adaptés à la zone humide en question.

    En fonction de l’intérêt de la zone ou du besoin de connaissance, une expertise plus poussée peut être menée en réalisant des inventaires plus importants (relevés phytocosiologiques ou/et relevés en ligne, observation de la faune, relevés piézométrique, sondages pédologiques…).

    En fonction du type de zone humide et de son état de conservation, diverses méthodes de restauration ou de gestion peuvent être envisagées. Ecotonia propose aux gestionnaires des moyens de gestion adaptés aux zones humides et offre, en fonction des problématiques posées, les  protocoles d’intervention scientifiques garantissant la conservation ou la renaturation de ces milieux sensibles ainsi que les calendriers  périodiques les plus adaptés à chaque action de gestion.

    Parmi les pratiques les plus courantes à l’entretien des zones humides : la fauche et le pâturage. Pour de la restauration de milieux humides, du débroussaillage, bûcheronnage voire des écobuages peuvent être préconisés. La destruction de plantes invasives et le conseil en palettes végétales appropriées, fait partie de notre expertise.

    Ecotonia est devenu également spécialiste de l’intégration écologique, dans la conception et la création de mares à amphibiens ou de roselières, mais également dans les demandes de dérogation à la capture des amphibiens impactés par les projets et la mise en place des matériels de sauvegarde .

Etudes règlementaires

Les textes de lois concernant les enjeux biodiversité et plus largement environnementaux sont en constante évolution. Notre structure est là pour vous aider à monter vos dossiers sur des bases solides afin qu’ils soient validés par les services de l’état et ainsi optimiser votre temps.

Le cabinet Ecotonia prend en charge les types de dossiers suivants :

  • Volet naturel des études d’impacts
  • Dossiers CNPN
  • Dossier loi sur l’eau
  • Dossier de demande défrichement
  • Délimitation de zones humides
  • Étude d’incidence Natura 2000
  • Autorisation de défrichement
  • Formulaire au cas par cas, approche environnementale de l’urbanisme, étude d’aménagement foncier etc.

Études d’impacts

La liste des projets entrant dans le champ de l’étude d’impact figure au tableau annexé à l’article R.122-2 du code de l’environnement. Les projets de travaux, d’ouvrages ou d’aménagements peuvent être soumis de façon systématique à étude d’impact ou après examen au cas par cas.

Après examen au cas par cas, seuls les projets identifiés par l’autorité environnementale comme étant susceptibles d’avoir des incidences négatives notables sur l’environnement doivent suivre la procédure d’étude d’impact.

Demande de dérogation au régime de protection des espèces (CNPN)

L’article L411-2 du Code de l’Environnement précise que des dérogations aux mesures de protection des espèces sont possibles mais restent strictement encadrées. Les autorisations exceptionnelles de capture, transport, destruction d’espèces protégées et de leurs habitats peuvent être délivrées pour les motifs suivants :

  1. dans l’intérêt de la protection de la faune et de la flore sauvages et de la conservation des habitats naturels
  2. pour prévenir des dommages importants notamment aux cultures, à l’élevage, aux forêts, aux pêcheries, aux eaux et à d’autres formes de propriété.
  3. dans l’intérêt de la santé et de la sécurité publique ou pour d’autres raisons impératives d’intérêt public majeur, y compris de nature sociale ou économique, et pour des motifs qui comporteraient des conséquences bénéfiques primordiales pour l’environnement.
  4. à des fins de recherche et d’éducation, de repeuplement et de réintroduction de ces espèces et pour des opérations de reproduction nécessaires à ces fins, y compris la propagation artificielle des plantes.
  5. pour permettre, dans des conditions strictement contrôlées, d’une manière sélective et dans une mesure limitée, la prise ou la détention d’un nombre limité et spécifié de certains spécimens.

Étude d’incidence Natura 2000

Lorsqu’ils sont susceptibles d’affecter de manière significative un site Natura 2000, individuellement ou en raison de leurs effets cumulés, doivent faire l’objet d’une évaluation de leurs incidences au regard des objectifs de conservation du site, dénommée ci-après  » Évaluation des incidences Natura 2000  » :

  1. Les documents de planification qui, sans autoriser par eux-mêmes la réalisation d’activités, de travaux, d’aménagements, d’ouvrages ou d’installations, sont applicables à leur réalisation.
  2. Les programmes ou projets d’activités, de travaux, d’aménagements, d’ouvrages ou d’installations.
  3. Les manifestations et interventions dans le milieu naturel ou le paysage.