Milieux de vie insoupçonnés pour la biodiversité : les haies et les alignements d’arbres.

La saison du fauchage dans nos villes, mais aussi dans nos jardins, a commencé. Les strates arborées, arbustives et herbacées représentent cependant des corridors et des petits écosystèmes pour la faune et la flore. Préconiser cette pratique sans prendre en compte la biodiversité peut s’avérer néfaste pour ses habitants. 

Afin de ne pas perturber ces milieux de vie insoupçonnés pour l’avifaune, les pollinisateurs, et d’autres espèces, nous vous proposons ici quelques conseils pour privilégier le fauchage raisonné. 

« Comme les hommes, les espèces animales, et végétales ont besoin de route de circulation. Pour ces espèces, ces axes correspondent à des linéaires végétalisés ou des espaces naturels. Il est donc important de créer des corridors écologiques au sein des projets d’aménagement, et de les relier aux réservoirs de biodiversité extérieurs. »

Chloé Dalleau, Gestionnaire de projet Ecotonia

Suivant cette logique, une haie fonctionnelle se doit d’utiliser une diversité d’espèces végétales originaires de la région pour devenir un éco-spot de biodiversité ciblé. Sa gestion est primordiale, car elle permet le bon maintien du fonctionnement écologique. Celle-ci doit donc respecter le cycle de vie de la faune, notamment la nidification des oiseaux. 

Le saviez-vous ? En hiver, les haies sont une réserve de nourriture non-négligeable pour les oiseaux. La date de la taille des haies influence donc la réserve de nourriture des oiseaux frugivores. 

Voici quelques exemples d’oiseaux de la région dépendant des haies et des alignements d’arbres :

Une autre mesure de gestion que nous mettons en avant dans nos études  d’intégration écologique pour nos clients, est une bonne gestion du débroussaillage des bandes enherbées.

Pourquoi ? Car cette dernière assure la conservation de ces éco-spots de biodiversité et donc interfaces “Homme-Nature”. Pour son entretien, nous recommandons fortement le fauchage raisonné, économiquement bénéfique, qui consiste à intégrer la préservation de la biodiversité dans la réalisation de débroussaillage de bandes enherbées. 

Qu’est-ce que le fauchage raisonné ? 

Le fauchage raisonné consiste respecte, par exemple, les cycles écologiques des insectes pollinisateurs dans la réalisation de débroussaillage de bandes enherbées. Voici trois types de fauchage raisonné possibles : 

  • Le fauchage de sécurité cible les zones ayant des enjeux pour la sécurité des riverains quand c’est réellement nécessaire 
  • Le fauchage partiel ne fauche qu’une partie de la bande enherbée (par exemple, la partie la plus proche de la route), avant le début du printemps afin de maintenir une zone « refuge » pour les espèces. 
  • Le fauchage total ne fauche la totalité des zones enherbées que si nécessaire, et en dehors de la période critique pour les insectes. 

Exemples d’étapes de protocoles que nous pouvons vous aider à mettre en place :

La gestion des haies et l’élagage des arbres :

  • – Mesures de gestion sur la taille des haies et l’élagage des arbres
  • – Réaliser la taille en février afin de permettre aux espèces faunistiques de se nourrir des fruits hivernaux.

La gestion du débroussaillage des bandes enherbées :

  • – Éviter les coupes rases, favoriser les fauchages partiels, ou maintenir une vigilance sur les espèces invasives
  • – Préconisation sur la gestion de bandes enherbées incluant la suppression de l’utilisation de produits phytosanitaires.

Contactez-nous pour une demande de protocole adapté aux besoins de votre commune, et contribuez, vous aussi, à la sauvegarde du patrimoine environnemental de votre région.
✉️ ecotonia@orange.fr